fbpx

Et voilà …. J’y suis enfin ! Où suis-je, me direz-vous ? Et bien …au Salon des Créateurs de Vergèze dans le Gard (30) !

Depuis le temps que je préparais ce salon, m’y voilà enfin !

J’arrive dans la grande salle des fêtes qui abrite le salon et ses exposants. Je repère mon futur stand. Mince, on m’avait dit que j’aurai  un stand en U (avec trois panneaux), finalement, je n’en n’ai que deux. Tant pis ! Je m’adapte ! Je salue mes voisines de stands, que je ne connais pas encore mais qui vont rapidement devenir des copines !

 

Je commence la préparation de mon stand que je souhaite le plus joli possible. J’ai mis du cœur à choisir les objets de décoration qui vont le constituer  (lierre, lampes, vitrines en verre et métal doré pour mettre en valeur mes bijoux, nappe blanche, tissu blanc qui va recouvrir les panneaux sur lesquels je vais apposer les photos de mon amie et modèle Océane (que je salue au passage), et même une jolie bonbonnière pour offrir une douceur à mes clientes …

 

Le temps passe vite, je m’active ! L’heure de l’inauguration du salon arrive et les élus de la ville procèdent à l’ouverture du salon. Merci à eux d’avoir initié cette manifestation.

 

Le samedi et le dimanche passent à toute vitesse. Je n’ai que peu de temps pour manger (un sandwich) car les clients et clients se succèdent. Chacun a la curiosité de connaitre mon histoire l’histoire des bijoux (et oui ! chaque bijou porte un nom et possède sa propre légende) ainsi que les techniques de création.

Je me fais un plaisir de le leur expliquer et de les faire rêver car c’est vraiment ce qui ressort de mes créations : l’originalité et le rêve !

 

SI je devais retenir un seul terme des clientes qui m’ont découverte  lors de ce salon, c’est le mot originalité ! Elles n’avaient jamais vu ces modèles de bijoux auparavant … (et heureusement car ils sont sortis tout droit  de mon imagination !).

 

Dimanche soir arrive trop vite ….Je suis fatiguée mais heureuse d’avoir rencontré mon « public ». Mes bijoux vont parer le cou, les oreilles et les poignets des « Gardoises ». Mon stock de  cartes de visites a été dévalisé (il faut que je pense à en recommander !) et mes yeux pétillent de joie !

 

Vivement le prochain salon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Cally